Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chez  Laurie

Chez Laurie

Nature et peintures.

Chercher en soi.

La côte de Benerville 1897 - Eugène Boudin

La côte de Benerville 1897 - Eugène Boudin

Il ne faut pas être méprisant à l'égard des plus simples, des plus jeunes ou des moins cultivés que soi. Chacun en fonction de son passé , de son histoire , de ses blessures s'est forgé sa philosophie.

Pourquoi vaudrait-elle moins que la nôtre ? Le bon sens et l'amour sont partout. Chaque personne peut nous apprendre et nous enrichir si l'on sait écouter.
Trouville 1863 - Eugène Boudin

Trouville 1863 - Eugène Boudin

Les rapports que nous entretenons avec les autres sont le reflet de nos conflits ou de nos contradictions internes.

D'où l'utilité de toujours chercher en soi la véritable origine d'une colère ou d'un conflit.
Deauville 1865 - Eugène Boudin.

Deauville 1865 - Eugène Boudin.

Eugène-Louis Boudin est un peintre français, né à Honfleur (Calvados) le 12 juillet 1824, mort à Deauville(Calvados) le 8 août 1898. Il fut l'un des premiers peintres français à saisir les paysages à l'extérieur d'un atelier. Grand peintre de marines, il est considéré comme l'un des précurseurs de l'impressionnisme.

Ce que j'aime dans sa peinture ce sont les ciels clairs et lumineux...

L'importance du ciel et des effets atmosphériques dans ses peintures lui vaut d'être surnommé le « roi des ciels » par le peintre français Camille Corot et le « peintre des beautés météorologiques » par Charles Baudelaire. Ce peintre des paysages attache en effet une grande importance au soleil, aux nuages, au ciel et à leurs effets changeants sur le paysage en mouvement.

Rivage de Portrieux - 1874

Rivage de Portrieux - 1874

Je vous souhaite à tous un bon week end pascal.

Laurie.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yvette 21/04/2014 14:25

Quel peintre de talent, tu choisis bien tes illustrations.
Ma mère qui était une femme simple mais pleine de bon sens, nous a enseigné à ne mépriser personne. Elle était tourangelle mais nous sommes nés en Algérie, nous les enfants, car mon père a fait sa carrière militaire là-bas. Et nous allions à l'école avec toutes les catégories d'enfants. Nous côtoyions les riches mais aussi les très pauvres, les instruits et les sans culture.. Aucune moquerie n'était autorisée chez nous! et cela est de reste dans notre comportement encore à plus de 70 ans.

Mousse 21/04/2014 08:39

Bonjour ma douce,
Je viens avec mon petit coeur rempli de petites fleurs et avec toute mon amitié te souhaiter
une excellente semaine et bon lundi de Pâques.
Je t'envoie une vague de doux bisous.

JACQUELINE 20/04/2014 21:00

ta reflexion nous rappelle à l'humilité!!!! Il est difficile par contre de se connaitre soi meme sinon avec quelqu'un qui nous aide..... Nous sommes si compliqués et aveugles envers nous-memes!!
Et quant à Boudin..ce fut mon préféré lors de ma lointaine jeunesse
Bonne semaine Laurie!

marine D 19/04/2014 18:55

Ces scènes sont magnifiques avec en effet des ciels absolument merveilleux !
Merci pour ces reproductions d'un peintre que j'aime beaucoup !
Bon WE Laurie

Mousse 19/04/2014 08:46

Bonjour ma douce
Comme toi ce sont les ciels que je préfère, même en photo, j'adore les photos du ciel.
Très sage ce texte, je vais toujours vers les malheureux c'est ma nature comme ça.
Je ne laisse jamais personne au bord du chemin.
J'aime beaucoup ces peintures.
Bon week-end de Pâques et je l'espère avec le soleil, il fait bien gris ce matin !
Je te dépose un panier de bisous chocolatés.