Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chez  Laurie

Chez Laurie

Nature et peintures.

Saint Jean de Luz

la baie de Saint Jean de Luz.

la baie de Saint Jean de Luz.

Au xve siècle, les pêcheurs basques du port de Saint-Jean-de-Luz explorèrent les premiers les bancs de Terre-Neuve et la pêche à la morue jointe à la chasse à la baleine accrurent considérablement la prospérité de la commune. 
Du XVI e au XVIII e siècle, la ville devint un nid de corsaires qui combattaient pour le compte du roi de France. L'enrichissement du port et l'afflux de population furent tels qu'il en résulta l'urbanisation de Ciboure, quartier détaché d'Urrugne.
La maison Louis XIV.où séjourna les jeune couple.

La maison Louis XIV.où séjourna les jeune couple.

Saint-Jean-de-Luz connut son heure de gloire lorsque, à l'issue du traité des Pyrénées conclu quelques mois plus tôt (7 novembre 1659) par Mazarin, Louis XIV vint y épouser Marie-Thérèse d'Autriche infante d'Espagne le 9 juin 1660.
la maison de l'Infante.

la maison de l'Infante.

La maison dite de l'Infante ou maison Haraneder, demeure d'Anne d'Autriche, où l'Infante Marie-Thérèse logea quelques nuits.

Le nom initial de la maison est Joanoenia, c'est-à-dire la maison de Jeannot de Haraneder, d'une famille d'armateurs enrichis aux XVII e et XVIII e siècles, anoblie et alliée à la vieille noblesse de Macaye ;
L'église Saint Jean Baptiste.

L'église Saint Jean Baptiste.

L'église saint Jean Baptiste est située dans le centre ville. 

La porte de l'église Saint-Jean-Baptiste, franchie à sa sortie de l'église par le couple royal fut murée 3 ans après la cérémonie, quoique l'inscription gravée dans le mur donne à croire que la condamnation de la porte a été réalisée juste après le mariage.


En 1713, le traité d'Utrecht abandonnant Terre-Neuve à la Grande-Bretagne porta un coup funeste à Saint-Jean-de-Luz. À la fin du siècle, la baleine ayant disparu du golfe de Gascogne et l'océan ayant rompu les barres de Socoa et de Sainte-Barbe, qui protégeaient la baie, le port et une partie de la ville se trouvèrent ruinés.
La baie de Saint Jean de Luz avec la Rhune et au delà l'Espagne.

La baie de Saint Jean de Luz avec la Rhune et au delà l'Espagne.

Au XIX e siècle, les digues, souvent détruites, furent reconstruites afin d'assurer définitivement la sécurité du port et de la ville.

Les voyages de Napoléon III dans la région puis l'engouement de la bonne société pour la Côte basque débouchèrent à cette époque, avec l'arrivée du chemin de fer, sur un grand essor touristique. 
À la suite de l'édification de ses trois digues (Socoa, l'Artha, et Sainte-Barbe), Saint-Jean-de-Luz ne fut plus systématiquement envahie par les eaux lors des grandes tempêtes, comme cela avait été souvent le cas auparavant (en 1749, une terrible tempête ravagea le port, 200 maisons furent rasées et plus de la moitié de la population a du quitter la ville).
Les maisons de la rue Mazarin  qui appartenaient à de riches armateurs au XVII è siècle.

Les maisons de la rue Mazarin qui appartenaient à de riches armateurs au XVII è siècle.

Le port de pêche.

Le port de pêche.

Saint Jean de Luz est une villégiature privilégiée des familles.

C'est aussi un important port de pêche.

Toutes les photos viennent du net...
Saint Jean de Luz

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

JACQUELINE 08/04/2014 23:22

Cette ville est chargée d'histoire et toujours aussi jolie qu'avant. J'ai aimé faire des comparaisons entre le passé et le présent par les cartes postales.
http://cartesanciennes.eklablog.com/saint-jean-de-luz-a59321247
merci Laurie de ta fidélité!

Laurie 09/04/2014 16:41

merci Jacqueline de m'avoir fait connaitre ce blog de cartes anciennes...et merci de venir me voir sur mon blog.
Bonne soirée

fruito 08/04/2014 11:39

bonjour landrie
un joli billet
et je garde un bon souvenir de mon petit tour dans la rhune
et les petits chevaux
bon mardi
bisous

virjaja 08/04/2014 10:32

que c'est beau, j'adore cette ville, et tout le Pays Basque d'ailleurs.... le monument, c'est pour l'amour et la paix dans le monde...un doux rêve. gros bisous Laurie. cathy

Mousse 08/04/2014 09:02

Bonjour ma douce,
Il ne fait pas très beau à Bruxelles, pluie et vent, cette nuit c'était le déluge !
Je t'envoie un gros coeur rempli d'une infinie tendresse amicale avec deux petits coeurs remplis de très gros bisous, pour te souhaiter une très bonne
Journée, qu’elle te soit douce et légère.♥♥♥♥

Mousse 07/04/2014 08:50

Bonjour ma douce,
Merci pour cette belle page d'histoire.
De très jolies photos, ils avaient de belles demeures !
Je ne connais pas Saint jean de Luz, mais c'est à voir.
Je te souhaite une belle semaine remplie de petits bonheurs.
Je t'embrasse avec toute ma tendresse.♥♥♥♥

CHAMARIE Lydia 06/04/2014 20:49

Je reviens vers toi Laurie car tu me parles de reader, je ne sais pas ce que c'est. Si c'est pour la newsletter où je me suis inscrite, j'ai mis mon mail et donc tu dois pouvoir m'envoyer l'information de passage de tes articles par ce biais. Si tu veux mon lien c'est :
http://ecritsdetoutessortes.over-blog.com.

Avec ce lien, tu peux m'inscrire dans ta liste d'amis pour me joindre plus facilement.
Voilà ce que je peux t'apporter pour ce soir. J'espère avoir répondu à ta demande.

Bises,
Lydia

CHAMARIE Lydia 05/04/2014 19:42

Tiens ! Mon commentaire s'est effacé quand j'ai voulu le valider. Cela m'ennuie. J'espère ne pas avoir à le réécrire une troisième fois. Je te disais que j'aime bien ton reportage de St-Jean-de luz.

Bises et à bientôt,
Lydia

CHAMARIE Lydia 05/04/2014 19:40

J'aime bien ton article agrémenté des photos qui sont superbes.
A bientôt,
Lydia

marineLou 05/04/2014 17:45

Merci pour ces belles photos, j'aime tant ce coin nous y étions l'a dernier pour Toussaint avec un temps merveilleux, j'y ai des souvenirs très forts et c'est un grand plaisir de voir ses images
Bisous Laurie, bon WE

Yvette 05/04/2014 14:40

Bon , je ne reçois pas ta newsletter. Est-ce que tu cliques bien sur l'enveloppe rouge à chaque fois que tu publies un nouvel article? si oui, cela vient que ma demande n'a pas été prise en compte, pourtant je l'ai bien validée
On verra, je vais attendre et me réinscrire.
Bon après-midi Laurie et merci pour tes visites Yvette